Sécurité informatique : comment protéger ses données ?

Publié le : 20 mai 20225 mins de lecture

Il est évident que sécuriser ses données informatiques est un enjeu central pour toutes les entreprise de nos jours. Les menaces sont multiples (perte, vol, erreur humaine, piratage, bug, incendie, …) alors que le système d’information d’une entreprise regorge de toutes les données ultra cruciales. Il est alors raisonnable de protéger ses données informatiques pour assurer la continuité de l’activité de la compagnie en toute sérénité. Comment alors sécuriser ses données informatiques et se prémunir des principales menaces ?

Pourquoi est-il important de sécuriser ses données informatiques ?

Il est essentiel de protéger ses données informatiques pour éviter une perte partielle ou totale des données stockées par l’entreprise, de façon définitive ou bien temporaire. En réalité, les dégâts causés pourraient être importants, dont : les pertes financières indirectes (coût de restitution des données, perte d’une importante somme due à une inaptitude d’exercer des activités…) ou directes (virements, comptes piratés, débits frauduleux…) et impossibilité de réaliser ses activités. Notamment, ces dommages peuvent impliquer la responsabilité morale, légale ou administrative amenée (comme la perte des dossiers juridiques, comptables et fiscaux nécessaires, ainsi que le risque du secret professionnel).

Sécurité informatique : comment protéger ses données ?

Utilisation d’un antivirus : pour la sécurité de son ordinateur, il est essentiel d’utiliser un logiciel d’antivirus qui permet d’analyser et de surveiller continuellement tous les fichiers, ainsi que de filtrer les éléments suspects. Dès que le problème sera détecté, le logiciel informera l’utilisateur et proposera de supprimer totalement ce dernier.

Utilisation d’un pare-feu : le firewall est un système qui permet de bloquer tous les virus et de contrôler la fuite des données. Généralement, le pare-feu examine les flux des informations sortants et entrants du PC, ce sont ceux qui viennent du Web.

Sauvegarde des données : il est possible d’enregistrer ses données sur des bandes magnétiques, sur des disques durs externes ou sur des DVD. Cette sauvegarde devrait être adéquate à l’ampleur des données formées.

Sécuriser son serveur : ceci permet de stocker ses données, dont il faut sélectionner son emplacement. Grâce à ce serveur, vous pouvez partager instantanément des fichiers. Ainsi, il est important d’éviter les zones de passage (salle d’attente, entrée…), les petites pièces, les lieux dans lesquels il pourrait avoir des risques d’humidité (sous-sol, conduite d’eau, gaines incendies…).

Mise à jour des logiciels : les bugs et les malfaçons au niveau des logiciels peuvent entraîner un danger potentiel sur la sécurité de ses données informatiques. Pour y remédier, il faut réaliser une mise à jour des logiciels spécifiques ainsi que des dispositifs d’exploitation permettant d’apporter une correction au niveau des failles.

Sécurité des données informatiques : quels systèmes de sauvegarde opter ?

Pour renforcer la sécurité des données informatiques, quelques systèmes de sauvegarde sont à prendre en compte :

Disque dur externe : il est facile à exploiter, il suffit tout simplement de brancher son disque dur sur l’ordinateur puis de transférer les données à sauvegarder.

Clé USB : elle est semblable à un disque dur externe, mais beaucoup plus petite et ayant une faible capacité de stockage. Elle est très pratique et très facile à manipuler.

Gravure sur un DVD/CD : cette méthode peut demander assez de temps pour effectuer une sauvegarde. Elle est plus contraignante parce que l’écriture sur le DVD est longue, par contre, elle est moins coûteuse.

PC dédié à la sauvegarde : ce système est beaucoup plus économique, car il permet d’utiliser un vieil PC pour y conserver les données.

Cloud privé/serveur de sauvegarde : en effet, un serveur pourrait être utilisé pour effectuer une récupération des données, tout comme l’ordinateur. Il permet de faciliter et d’améliorer la synchronisation de ces données.

Logiciel en mode SaaS : vous pouvez utiliser le Google Drive ou le Dropbox pour archiver et enregistrer ses données par le biais d’un espace utilisateur particulier dans le cloud. Ainsi, les données sont installées à l’extérieur de l’établissement.

Plan du site