Comment sécuriser ses transactions numériques ?

Publié le : 20 mai 20224 mins de lecture

Même s’il y a une grande dominance de l’argent papier sur le marché du monde, aucun doute ne se pose sur le fait que la transaction numérique représente l’avenir de chaque type de paiement. Toutefois, malgré la grande popularité du paiement en ligne et la disponibilité de certaines plateformes numériques, la sûreté des transactions suscite alors des inquiétudes. La solution est d’utiliser la signature électronique. 

La signature électronique, un outil favorisant une harmonisation de normes en Europe

La signature électronique définit un outil qui représente une harmonisation dans l’Union Européenne, suivant notamment une norme imposée appelée eIDAS. Cette norme est entrée en vigueur en et est inscrite désormais dans le Code civil. Une agence spécialisée dans la sécurité de tous les systèmes d’information (L’ANSSI) représente l’autorité garante nationale de la sécurité liée à l’identification en mode électronique à travers cette réglementation, un élément où se repose l’ensemble du processus. Si vous souhaitez par exemple réaliser une transaction importante en ligne, vous devez avoir une signature électronique valable et conforme, c’est un gage de sécurité pour vote entreprise. 

Appliquez le système RGPD à votre e-signature

En complément à la norme eIDAS, tout comme pour le cas des organismes ou entreprises de l’Union Européenne, un règlement généralisé concernant la protection de données doit s’appliquer à votre signature si vous souhaitez réaliser une transaction numérique. Il s’agit du RGPD. Cette norme s’applique depuis 2018. Dans le cas où cette réglementation n’est pas spécifiée aux signatures électroniques, elle peut tout de même y prendre tout son sens pour toutes les informations utilisées à l’effet d’une signature. Effectivement, les noms, mails, prénoms, adresses pourront être requis. Mais en tant que sous-traitant, le prestataire qui fournit une signature électronique devra garantir obligatoirement la confidentialité de chaque donnée, la sécurité de tous ses services informatiques et les droits de modification, d’effacement et d’accès.

Comment la signature électronique sécurise-t-elle vos transactions en ligne ?

Une signature électronique peut se décliner sous différentes manières et implique par conséquent assez d’informations sur chaque signataire. À l’opposé d’une signature sur papier, une falsification ou une erreur de signature sera toujours envisageable durant vos transactions. Effectivement, le premier élément qui les sécurise est l’identification de l’individu et le niveau d’authentification en fonction de la signature électronique qui a été choisie. Chaque modalité de vérification peut aller d’un code simple reçu par message afin d’authentifier un individu avec son numéro, au mail afin de fournir le lien s’associant à la signature ou un ensemble d’éléments, tous combinés. L’entreprise fournissant la prestation électronique de service est par ailleurs la garante de la totalité des informations. 

Plan du site